Avant de procéder à l’achat d’un véhicule, l’acheteur peut demander à connaître sa version. Même si on ne s’attarde pas souvent sur cette caractéristique lorsqu’il s’agit de choisir un véhicule, il s’agit tout de même d’un élément pertinent. Malheureusement, de nombreux propriétaires de véhicules ne savent pas comment connaître la version de leur voiture. Et pourtant, toutes les caractéristiques d’un véhicule sont marquées sur sa carte grise. Dans cette revue, nous allons vous expliquer comment connaître la version de votre véhicule uniquement grâce à sa carte grise.

Comment trouver la version de son véhicule sur sa carte grise ?

Avant de vendre son véhicule ou d’acheter un nouveau véhicule, il est important se renseigner à propos de sa version. En tant que vendeur, vous êtes censé connaître la version de votre voiture. Si ce n’est pas le cas, sachez qu’il faudra y remédier immédiatement, car l’acheteur pourra vous le demander. De plus, la version est un élément important qui vous permettra de connaître la vraie valeur de votre véhicule. Pour résumer, voici ci-dessous les différents éléments présents sur la carte grise qui vous permettront, après analyse, de connaître la version de votre véhicule, à savoir :

  • la rubrique D2 : il s’agit de la rubrique consacrée à mentionner la version d’un véhicule sur une carte grise. Cependant, cette case est souvent vide, car on néglige son remplissage ;
  • le numéro VIN : ce numéro est mentionné sur la carte grise au niveau de la ligne E. Il se compose de 17 caractères alphanumériques et d’un caractère unique. Celui-ci est également appelé numéro de châssis, puisqu’il est également mentionné sur le châssis du véhicule ;
  • le numéro d’immatriculation : celui-ci est mentionné au niveau de la ligne A. Le numéro d’immatriculation permet d’obtenir de nombreuses informations à propos d’un véhicule, notamment son année de mise en circulation et sa version.

Comment interpréter les données de sa carte grise pour connaître la version du véhicule ?

Bien qu’il soit facile d’accéder aux éléments de la carte grise qui définissent la version du véhicule, il faut savoir qu’il s’agit de codes et de numéros qui ne sont pas simples à interpréter. La première solution qui s’offre à vous sera de trouver un site internet qui propose ce genre d’interprétations. En effet, il existe de nombreux sites capables de vous fournir des informations à propos de votre véhicule grâce au numéro de châssis ou au numéro d’immatriculation. La seconde solution que vous pourrez envisager sera de consulter votre garagiste, qui saura lire ces numéros.

Existe-t-il d’autres alternatives pour connaître la version de sa voiture ?

La carte grise est souvent le premier document consulté pour découvrir la version de son véhicule, car c’est aussi le document le plus accessible. Cependant, il faut savoir qu’il existe d’autres alternatives à la carte grise pour connaître la version d’une voiture. La première alternative est la facture d’achat du véhicule neuf. Si vous avez vous-même procédé à l’achat de votre véhicule neuf, vous pourrez garder la facture pour connaître ses versions ainsi que ses caractéristiques. Néanmoins, s’il s’agit d’un achat de seconde main, il sera difficile d’obtenir la facture, sauf si vous la demandez au premier propriétaire lors de l’achat.

La seconde solution sera de consulter le carnet d’entretien qui, en principe, vous sera remis lors de l’achat du véhicule. Le dernier recours est le COC, qui est le certificat de conformité européen que tout propriétaire de véhicule se doit d’avoir. Par ailleurs, il faut savoir que vous pouvez toujours obtenir le rapport Histovec, qui contient toutes les informations concernant le véhicule et notamment sa version. Celui-ci peut être obtenu en quelques clics seulement via le site du ministère de l’Intérieur.

Postez votre commentaire