Depuis 2018, les impacts ou les fissures du pare-brise pourraient empêcher votre véhicule de
passer le contrôle technique. Sa réparation ou son remplacement devient par conséquent une
nécessité avant la prochaine visite. Si vous vous trouvez dans cette situation, nous allons vous
aider à prévoir le budget qu’il faut pour que vous ne soyez pas pris au dépourvu le moment
venu.

La règlementation en vigueur concernant le pare-brise

Lorsque votre véhicule va subir un contrôle technique, deux défaillances pourraient vous
empêcher de passer cette épreuve avec brio :

  • si la fissure de votre pare-brise est plus grande qu’un cercle de 30 cm même si elle ne
    risque pas de s’étendre ;
  • si l’impact sur votre pare-brise est supérieure à 5 cm et se trouvant dans la trajectoire
    de vos essuie-glaces.

Dans ces deux cas, la réparation ou le remplacement de votre pare-brise est incontournable si
vous voulez continuer à circuler avec votre véhicule.

Il en est de même si l’impact est trop important, s’il se trouve trop près du bord c’est-à-dire
moins de 5 cm, s’il trouble votre champ de vision ou encore si votre pare-brise en comporte
plusieurs.

Le prix à payer pour remplacer un pare-brise

Deux paramètres influent sur le prix d’un pare-brise.

D’une part, il y a le type du véhicule ainsi que le modèle. Pour les voitures anciennes, leur
rareté fait qu’il est de plus en plus difficile de trouver un pare-brise adapté si bien que le prix
grimpe facilement. Le tarif est aussi élevé pour les véhicules de haut de gamme.

D’autre part, le pare-brise d’une voiture récente comporte en général plusieurs
fonctionnalités : détecteur de pluie, teinté, acoustique, chauffant, caméra, etc. que le prix
devient vite exorbitant.

En moyenne, vous devez prévoir :

  • entre 350€ et 600€ pour remplacer un pare-brise brisé ou fissuré ;
  • entre 80€ et 250€ pour remplacer une lunette arrière défaillante ;
  • autour de 80€ pour effectuer une réparation.
bris pare brise

Crédit photo (c) Canva

Remplacement d’un pare-brise : comment réduire les dépenses ?

Tout impact ou fissure sur votre pare-brise est imprévisible. Or, son remplacement ou sa
réparation pourrait vous coûter cher notamment si vous aurez à supporter intégralement son
prix. Afin de minimiser les dépenses, plusieurs options s’offrent à vous.

Souscrire la garantie bris de glace

Intégrez cette garantie dans votre contrat d’assurance au moment de sa souscription ou de son
renouvellement. De cette manière, vous serez à l’abri d’un éventuel impact ou fissure. En cas
de problème, votre compagnie d’assurance pourra prendre en charge partiellement ou
totalement la réparation de votre pare-brise. Si vous avez souscrit une assurance tous risques,
la garantie bris de glace est déjà incluse.

Changer soi-même son pare-brise

C’est une option intéressante si vous avez la compétence et le matériel nécessaire. Cette
initiative pourrait faire baisser vos dépenses car tout ce que vous aurez à payer serait le pare-
brise neuf.

Confier les travaux à un professionnel

C’est la solution idéale si vous ne voulez pas vous tracasser la tête. Toutefois, cela a un coût.
C’est d’ailleurs la solution la plus chère parmi les trois. Peu importe si votre pare-brise est
fixé par un joint en caoutchouc ou collé, ce professionnel aura les compétences nécessaires
pour mener à bien son remplacement.

Postez votre commentaire