L’assurance auto est une obligation instaurée par la loi, en effet celle-ci prévoit des sanctions graduelles pour les conducteurs utilisant leur véhicule sans assurance, ces dernières vont de 750 à 7500 euros et peuvent inclure d’autre disposition comme la suspension ou le retrait du permis. Si l’assurance auto est obligatoire, elle n’en est pas moins assez onéreuse et plus particulièrement pour les conducteurs ayant un malus. La question se pose donc du tarif, en effet, comment trouver une assurance auto à un prix raisonnable et accessible malgré le malus.

Qu’est-ce que le malus ? Quand et comment est-il appliqué ?

Le montant de la prime d’assurance est calculé en fonction de plusieurs facteurs, en effet les assureurs vont prendre en compte pour déterminer le prix de l’assurance à la fois l’âge du conducteur, le nombre de conducteurs assurés pour un véhicule, le type de véhicule, mais aussi l’historique du conducteur principal. Si celui-ci a eu un accident au cours de l’année précédente, l’assureur appliquera un malus engendrant une augmentation du montant de la prime d’assurance.

L’importance du malus variera selon le degré d’engagement de la responsabilité dans l’accident, il est évident que si le conducteur n’est pas responsable de l’accident son malus sera moins important que s’il en est à l’origine. Le nombre d’accidents ayant eu lieu au cours de l’année précédente est également un facteur pris en compte dans le calcul du malus. Le malus est encadré, sachant que le coefficient de base de l’assurance est de 1, celui du calcul du malus débute à 1,25 et peut s’élever au maximum à 3,5, augmentant ainsi considérablement le tarif de l’assurance auto, celui-ci est réévalué chaque année au moment du renouvellement du contrat d’assurance.

Comment obtenir le meilleur tarif pour son assurance auto malussé ?

Assurer son véhicule est une obligation, mais cela a un coût assez élevé et plus particulièrement lorsque l’on doit souscrire une assurance auto malus suite à la survenue d’accidents l’année précédente. De nombreux conducteurs cherchent donc à réduire leur prime d’assurance malgré leur malus, dans cette optique plusieurs pistes peuvent être explorées. Ainsi, il est possible de faire jouer la concurrence pour réussir à trouver un prix inférieur en consultant les offres des autres compagnies d’assurance y compris des assurances spécialisées malus et en demandant des devis ou en utilisant un comparateur d’assurance comme il en existe beaucoup sur internet.

D’autres éléments, que les assurés ne connaissent pas toujours, peuvent aussi permettre de réduire le prix de son assurance. Le nombre de conducteurs par exemple est un élément clé, beaucoup d’assureurs octroient une baisse du montant de la prime lorsque seuls le conducteur et son conjoint peuvent utiliser le véhicule. De même, si le véhicule est peu utilisé, moins de 8000 ou 10 000 km, certaines options peuvent être intéressantes pour réduire le coût de son assurance.

Postez votre commentaire